Jacques Puisais
Jacques Puisais

L’APPRENTISSAGE DU GOÛT EN FRANCE
En 1974, démarrent en France les premières classes du goût avec Jacques Puisais.
Dans les années 80 de nombreux enseignants ont pu suivre les formations proposées par le Ministère de l’Education Nationale et réaliser dans leur classe, les leçons du goût. Quelques-uns d’entre eux, convaincus de l’importance d’éveiller les enfants aux enjeux de l’alimentation, à la santé et aux plaisirs de la table n’ont pas cessé de pratiquer cet enseignement et ont développé une expertise dans la pédagogie du goût.

SAPERE A.I.S.B.L, déjà acteur dans le soutien au développement de la méthode en Europe, a initié deux classes pilotes à Ecully en partenariat avec l’Institut Paul Bocuse. Pour ce faire SAPERE A.I.S.B.L, a soutenu le travail de Dominique Montoux en l’aidant à écrire sa méthode d’éducation des enfants au goût basée sur 20 années de pratique en CM2. Cette initiative en région lyonnaise a soulevé l’intérêt du Ministère de l’Agriculture qui a intégré cette démarche dans son Programme National pour l’Alimentation (PNA) et mis en place un programme pilote dans cinq régions : Nord Picardie, Ile de France, Bourgogne, Région Centre, Ile de la Réunion. Les actions de formation des enseignants intéressés sont prises en charges par les directions régionales de l’agriculture (DRAAF) et assurées par des référents régionaux.

Ce dispositif ne permet pas cependant de répondre à la demande de tous les enseignants intéressés par cette éducation au goût. Pour en développer la connaissance auprès du plus grand nombre, SAPERE les Classes du Goût, a développé un format d’initiation et de formation allégé pour des enseignants et animateurs de divers horizons.

LE CONTENU DE LA MÉTHODE EN FRANCE
La méthode d’éveil sensoriel, déclinée en modules permet de réaliser des ateliers autour de la découverte du goût et des cinq sens.

Elle s’adapte facilement à tous les niveaux scolaires et permet de faire du lien avec les différentes matières (français, mathématiques, sciences…) ainsi qu’à toute forme d’animation hors de l’école (périscolaire, centre de loisir, éducation spécialisée). Elle constitue d’autre part, un support facilement utilisable pour les classes spécialisées avec lesquelles SAPERE les Classes du Goût démarre un accompagnement.

LA FORMATION ET LES OUTILS PÉDAGOGIQUES

Nous proposons une formation gratuite pour les enseignants, les animateurs, les éducateurs et personnels de cantine sur une journée ou deux demi-journées, à l’issue de laquelle nous remettons un guide méthodologique. Une mallette pédagogique contenant du petit matériel utile pour réaliser les ateliers dans la classe est également fournie aux enseignants.

L’accompagnement peut être fait sous la forme d’une présence auprès de l’enseignement et/ou éducateur ou par l’intermédiaire du site internet où s’échangent les bonnes pratiques.

Nos actions vous intéressent ? Vous souhaitez bénéficier d’une formation ou devenir bénévole ? N’hésitez pas et contactez-nous ! Et téléchargez notre dépliant de présentation.

Témoignage d’une participante à la formation « Classes du Goût » 

J’ai fait la formation il y a quelques années maintenant avec Annick Vidal sur Valence.
Une séquence vraiment bien pensée. Une malle pleine de trésors.
Les points positifs :
– Une séquence clés en mains, cohérente, adaptable
– Une progression pertinente
– De nombreuses pistes pour aller plus loin à chaque séance
– Des ouvertures dans différents domaines comme la phonologie et le vocabulaire en faisant l’olfactorium, l’anatomie en faisant le goût et la bouche, la catégorisation en travaillant les odeurs, la géographie en travaillant sur les épices du monde….
– Beaucoup de matériel offert dans la malle que les élèves rangent comme un trésor

Merci pour ce travail

Je m’en sers tous les 2 ou 3 ans…..

               Emma Michard-Falchero

Témoignage à propos de la méthode des « Classes du Goût » 

Les classes du goût permettent à l’enfant de prendre le temps de se questionner et d’exprimer des sensations dans un cadre privilégié. L’expérience montre qu’en éveillant la curiosité de manière ludique et conviviale, un enfant peut s’ouvrir à de nouveaux aliments et affronter ses peurs tout en douceur. S’engager pour l’éducation au goût, c’est contribuer à la construction et à l’épanouissement des enfants.

Laure Mullebrouck


Partagez cette page :